Articles Tagués ‘photo’

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2012 de ce blog.

En voici un extrait :

Le nouveau Boeing 787 Dreamliner peut emmener 250 passagers. Ce blog a été vu 1 700 fois en 2012. S’il était un Dreamliner, il faudrait environ 7 voyages pour déplacer autant de monde.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Vous avez tous en tête ces paysages marins où les nuages semblent avancer et la mer devient comme du coton.

Havres Gris par Sylvain Courant - beach, breizh, bretagne, britanny, france, granit, longexposure, mer, nature, ocean, Plage, pose longue, roches, sea, stones, Sylvain Courant

Pour réaliser de telles images, il faut employer la pose longue. C’est une technique qui sembler difficile à maitriser et à mettre en œuvre, et pourtant il n’en est rien.
Nous allons voir comment procéder. Tout d’abord, de quelle matériel avons besoin ? Pour faire de la pose longue, nous avons besoin :

– un reflex

– un trépied

-un déclencheur souple

– un filtre gris neutre

Je ne vais faire ici de recommandation sur tel ou tel matériel. Simplement, pour le trépied il faut prendre un modèle qui soit suffisamment stable et solide pour supporter le poids du reflex monté d’un objectif. Pour le déclencheur souple, il en existe différents types, fil, sans fil. Peu importe, je dirais. Pour ma part,  j’utilise un modèle avec fil à moins de 10€.

Le choix du filtre est plus délicat par contre. Il en existe différents modèles qui varient en fonction de l’opacité de celui ci. Il convient de regarder le chiffre après les lettres ND. L’acronyme signifie Neutral Density ou densité neutre en français. Il va déterminer le coefficient multiplicateur du temps de pose.  Par exemple, un filtre ND400 multiplie le temps de pose par 400.

Il faut savoir qu’un paysage marin même par temps gris apporte beaucoup de luminosité. Si l’on veut une pose suffisamment longue pour faire un bel effet de filé il faut un filtre très opaque. Pour ma part, j’utilise un filtre de la marque B+W, le ND1000. Il multiplie donc le temps de pose par 1000. Je n’ai pas hésité à prendre le maximum, partant du principe : qui peut le plus, peut le moins.

Petit Port par Sylvain Courant - bateaux, Benodet, bretagne, Coucher de Soleil, Finistere, france, long exposure, nature, port, pose longue, soleil, sunset, Sylvain Courant

Une fois muni de son matériel et le lieu choisi, voici comment je procède. Je règle le boitier à la plus basse sensibilité ISO et sur priorité ouverture. Je choisi un diaphragme assez fermé, f11 ou f13. J’utilise le posemètre du boitier pour relever la vitesse correspondante. Si elle me semble trop rapide je ferme un peu plus le diaph. Pour déterminer la bonne exposition avec le filtre, il suffit de multiplier le temps de pose par le coefficient du filtre. A titre d’exemple, si le boitier nous indique un temps de pose de 1/25è de seconde, nous aurons donc : 1/25*1000 = 40, soit un temps de pose 40 secondes avec le filtre.

Je passe ensuite le boitier en manuel, reporte la même ouverture et mode bulb pour la vitesse. Une fois le filtre vissé sur l’objectif, je passe l’autofocus en mode manuel et le positionne sur l’infini. Et oui, ne comptez pas faire la mise au point avec l’autofocus, c’est tellement sombre avec le filtre que le boitier ne sait pas faire la mise au point. il n’y a plus qu’a déclencher et laisser poser le temps calculé plus haut.

Pont de la Tournelle par Sylvain Courant - b&w, dame, longue, n&b, Noir et Blanc, Notre, paris, pont, pose, seine, Sylvain Courant, tournelle

Une fois la photo faite, je n’hésites pas à contrôler le résultat avec l’histogramme du boiter. J’ai remarqué que ce calcul n’était pas toujours très exact, parfois l’image est trop claire ou trop foncée. Je refais alors une exposition en augmentant ou diminuant le temps de pose en conséquence pour corriger.
Comme vous le voyez la pose longue est vraiment simple et donne de superbes résultats avec des images étonnantes. Si vous n’êtes pas en bord de mer ou à proximité d’un cours d’eau ou d’une cascade ne désespérez pas. On peut faire de la pose longue partout. Choisissez un temps gris et venteux, un beau bâtiment et ça marche aussi.

Chapelle à Etretat par Sylvain Courant - aiguille, b&w, chapelle, cliffs, Etretat, falaises, france, Galets, landscape, n&b, nature, Noir et Blanc, Normandie, Paysage, Plage, pose longue, Sylvain Courant

Alors, n’hésitez plus, faites de la pose longue et éclatez vous !
Si ces images vous ont plus, elles sont disponibles en tirage fine art sur Darqroom.

Buy image

Lorsque je fait de la street photo j’aime surtout les portraits. Je cherche les visages expressifs, ceux qui racontent une histoire. Parmi tous ces visages, ceux des vieilles dames sont souvent intéressants. On sent les années qui ont passées, les peines, les joies qu’elles ont pu ressentir. Je vous présente ici deux portraits de ces femmes qui ont été marquants pour moi en street photo.

Tout d’abord un portrait que j’ai réalisé au jardin du Luxembourg à Paris. C’était à l’occasion d’un bal dans le style 1900. Il y a avait beaucoup de monde. J’en profitai pour faire des photos des gens en costume d’époque. Comme je fais de la street photo, je regarde aussi beaucoup la foule. Et je tombe sur cette vieille dame.

Le poids des ans (photo Scènes de vie) par Sylvain Courant - paris portrait b&w jardin rue Noir et Blanc n&b Sylvain Courant photo scène street vie regard cheveux agée candid luxembourg ans vieillesse dame poids blancs Années

Je la trouve très expressive. Je m’approche d’elle, je fais mon cadrage, j’attends qu’elle me regarde et je déclenche. Une fois la photo faite, je lui souris et lui dit merci. Il faut toujours sourire en street photo, c’est important. J’aime son expression, avec son sourire mêlé de tristesse.

Un autre portrait intéressant pour moi et qui a aussi été l’occasion d’une belle rencontre. Celui d’Yvonne la bouquiniste. En passant le long de la Seine, je remarque ce personnage haut en couleur avec ce look atypique. Cette fois, je décide de lui demander si je peux la prendre en photo.
La Parisienne (photo Scènes de vie, Portraits) par Sylvain Courant - paris portrait femme b&w seine Noir et Blanc n&b Sylvain Courant photo street quai photography prix troisième marathon Fnac Bouquiniste Jury 2012 Yvette 3eme

Elle accepte bien volontiers. Il s’ensuit une séance de portrait improvisée ainsi qu’un vrai échange et une vraie rencontre. J’aime son allure de titi parisienne avec son chapeau et sa cigarette.

La street photo prend une part de plus en plus importante dans ma vie de « photographe » et il m’est venu l’idée de d’aller faire un tour sur Youtube pour voir ce que je pouvais trouver.

J’en ai trouvé quelques une d’intéressantes aussi je fait ce billet pour le regrouper. Je les commenterais aussi en fonction de mon ressenti sur chacune.

Les premières sont de Thomas Leuthard. C’est un photographe que j’aime bien, et je dois dire qu’il est aussi le premier à m’avoir influencé pour la street photo.

Autant j’aime beaucoup ses photos autant je suis sceptique quant à sa façon de procéder. Il prend sa photo et s’en va un peu comme un voleur. Il ne crée pas de relation avec la personne et c’est dommage je trouve.

En cherchant des vidéos, je suis tombé sur celle de Bruce Gilden. Je ne connaissais pas du tout ce photographe. Autant le dire tout de suite. Je déteste sa façon de faire. Ce n’est rendre hommage à la street photo à mon avis. Je trouve qu’il agresse vraiment les gens avec son flash, c’est un manque de respect. En plus de ça le résultat n’est pas formidable. Cela n’engage que moi bien sûr. Je vous laisse juge.

Vient une autre ensuite de Joel Meyerowitz, un photographe que je ne connaissais pas non plus. Je l’aime bien celle ci. Tout d’abord j’aime bien sa vision de la street photo. Il prend ses photos, les gens le voient, il ne se cache pas. En plus, il donne pas mal de conseils assez intéressants je trouve.

Je garde le meilleur pour la fin, avec ma préférée. C’est une vidéo de Zack Arias pour Digital Rev. C’est un défi au départ, il doit faire des photos avec un compact à deux sous et un flash. Outre l’aspect technique, c’est un vrai bonheur cette vidéo. Il arrive à créer une vraie complicité avec les personnes qu’il prend en photo. Il s’amuse, il fait des rencontres, c’est enrichissant au final. Je trouve que ça se ressent d’ailleurs sur ses photos. C’est comme ça que je conçoit la street photo. Il démontre aussi qu’en street photo le matériel n’est pas si important que ça et qu’il s’agit bien de savoir capturer un moment.

Voilà, j’espère que ça vous a plu. Si vous avez d’autres vidéos à proposer n’hésitez pas à les proposer, je les rajouterai au fur et mesure.

En fait, j’ai découvert la street photo il y a quelques mois. Complètement par hasard je dois dire. Un tweet m’a conduit vers un e-book traitant de ce sujet. Je ne sais pas pourquoi j’ai téléchargé le pdf et je l’ai dévoré. Je vous mets d’ailleurs le lien vers l’auteur en question :

http://www.85mm.ch/Book/

Je vous invite à visiter son travail si vous ne le connaissez pas. J’aime beaucoup ce qu’il fait.

Je ne sais pas pourquoi j’ai cliqué sur le lien parce que c’est un genre que je ne pratiquais pas du tout, que je ne connaissais qu’à peine, et qui ne m’intéressais pas à priori. Mon domaine de prédilection était plutôt les paysages marins, urbains, champêtres ou autre. Mais l’être humain n’était absolument pas présent sur mes photos. Et cet e-book a été pour moi comme une révélation. Il fallait que je fasse ça, il fallait que j’essaie. Je le sentais au fond de moi. Je n’avais jamais osé. Mais de profonds changements dans ma vie personnelle m’ont aidé à sauté le pas. Je remercie infiniment ma muse pour la confiance qu’elle m’accorde. Et c’est grâce à elle que tout cela est possible maintenant.

Pour en revenir à la street photo, j’ai d’abord procédé comme Thomas Leuthard l’explique. Il fait ses portraits à la volée, sans demander l’avis des gens qu’il photographie. Cette façon de faire a le mérite de conserver le côté naturel du portrait. Les gens ne posent pas. Je mets ici un exemple d’un portrait que j’ai réalisé de cette manière .

Candid

J’aime bien cette image. Mais, j’ai lors du Marathon photo de la Fnac du 21 Juillet 2012, nous avions le thème de la parisienne à traiter. Sur les quais nous rencontrons une bouquiniste qui avait un physique original et qui collait bien au thème. Comme c’était dans le cadre du Marathon il nous fallait lui faire une autorisation. Nous lui avons donc demandé si nous pouvions la prendre en photo. Elle a dit oui avec le sourire et a même été surprise que nous lui demandions son autorisation. Elle nous a expliqué que beaucoup de touristes la prenait en photo sans lui demander. Il s’en ai suivit une petite séance photo portrait, mais surtout, surtout, un échange, un dialogue, une discussion. Au final, c’était une belle rencontre. Voici une des photos issue de la séance.

La Parisienne

L’on peut procéder des deux façons à mon avis. Et dans certaines situations, il est préférable de ne pas demander l’avis de la personne photographiée. Cette image, par exemple, n’aurais pas de sens si j’avais demandé à cette femme si je pouvais la prendre en photo.

Pause Clope

Mais, pour conclure, je dirais que c’est tellement plus enrichissant d’aller vers les gens, écouter leur histoire, échanger avec eux. C’est comme ça que j’ai envie que ça se passe.

Hors du temps

Publié: 23 mai 2012 dans Blog, Urbex
Tags:, , , , , ,

Au gré d’une balade à Moliets dans les Landes, je découvre une vieille pizzeria fermée. Elle est accessible et je décide d’y pénétrer. Je découvre un lieu à l’abandon où tout est resté en place ou presque, comme figé dans le temps. J’aime ces ambiances où le temps a laissé son empreinte. J’aime ces lieux chargés de souvenirs et d’histoires. On peut presque y ressentir les évènements passés, les personnes qui y sont passées.

Pour cette série j’ai fait du HDR caractéristique du style urbex. C’est un traitement un peu lourd mais qui sait bien rendre ces ambiances je trouve.

Hors du Temps (photo Urbain) par Sylvain Courant - Restaurant Ruine hdr Sylvain Courant Landes chaises abandon temps urbex ferme Moliets Pizzeria Urban Exploration hors urbx

Si vous aimez cette photo, elle est disponible en tirage fine art sur Darqroom.

Buy image

Ouverture du blog

Publié: 4 mai 2012 dans Blog
Tags:, , , , ,

Je déclare ce blog officiellement ouvert.

Il est dédié à la photographie.  Vous y découvrirez régulièrement des articles traitant de photo, des expos à voir, des sorties photos sympas à faire, de matériel, et bien d’autres choses encore.

J’y présenterai aussi mes projets photos que vous pouvez retrouver sur différentes plateformes comme Flickr , 500px, ou encore DarQroom.

Mes sujets de prédilection sont principalement les paysages urbains, tels que Paris, les lieux désaffectés, abandonnés, en ruine. Des lieux dans lesquels le temps à laisser son empreinte. Je me suis récemment intéressé à la street photography. Où la rue devient la scène, où j’essaie de capturer des instants, des regards, des âmes oserais je dire.